Dernière Mise à Jour : mai 2022

Imprimante 3D : Découvrez les meilleurs modèles | Comparatif & Avis 2022

Que peut-on faire avec une imprimante 3D ?

Dans le domaine de l’impression, des appareils de plus en plus sophistiqués sont créés. Il existe plusieurs gammes d’imprimantes avec différentes technologies à savoir les imprimantes laser, les imprimantes jet d’encre et à bulles d’encre, les imprimantes 3D…  Cette dernière est l’une des meilleures imprimantes car elle propose un processus d’impression assez original et pratique.

Une imprimante 3D est un appareil qui, à base d’un filament de matière, réalise des impressions d’objets en 3 dimensions. En effet, le filament est inséré dans un extrudeur qui le transforme en semi-liquide ou liquide après l’avoir chauffé. A l’extrusion, la matière est évacuée par une buse qui dessine l’objet. Le processus de moulage est progressif car, la modélisation 3D de l’objet se fait couche après couche.

Ainsi, avec une imprimante 3D, les possibilités de conceptions tridimensionnelles sont infinies.

Concevoir des objets et des pièces constituant une machine

Imprimer une pièce, n’a jamais été aussi facile ! Grâce à son principe de fabrication additive, vous pouvez créer du simple bibelot de chambre, aux maquettes, prototypes en passant par les pièces d’une machine électronique. Les objets du quotidien peuvent être également imprimés avec cet appareil. Elle est d’autant plus populaire dans le secteur industriel de conception d’automobile et de machine en tout genre. Elle permet de réaliser des pièces complexes pour de simples machines usuelles.

Concevoir des accessoires de mode

Même dans le domaine de la mode, l’imprimante occupe une place de choix. En s’innovant jour après jour, l’impression en 3D est devenue l’un des meilleurs moyens de création de certains designers mode actuels. Vous pouvez ainsi concevoir directement des vêtements, des chaussures, des boucles d’oreilles en quelques secondes.

Créer des prothèses

L’impression 3D est une porte de sortie pour plusieurs entreprises de conception de prothèses, mais aussi pour les patients. Ces derniers peuvent d’un côté obtenir une prothèse sur-mesure en un court laps de temps. De l’autre côté, ils peuvent les obtenir à un prix moins élevé que ceux des machines conventionnelles. Que ce soit donc pour obtenir des prothèses pour un handicap, dentaires ou encore auditives, l’impression 3D vous facilite la vie.

Promos mai 2022 → Les meilleures Imprimantes 3D

Comment l’utiliser ?

La création d’une impression 3D grâce à cette machine passe par plusieurs étapes.

Élaboration d’un modèle 3D

Il est impossible de réaliser une impression 3D d’un objet quelconque sans la conception virtuelle de son modèle 3D. Autrement, il ne s’agirait que d’une simple impression de fichier.

Pour élaborer le modèle 3D, vous avez deux solutions. La première consiste à utiliser un logiciel de modélisation tridimensionnelle de votre choix. Avec la deuxième option, vous pourrez scanner l’objet à imprimer en 3D avec un appareil spécialement conçu pour cela. Cette dernière option ne demande pas de réelles compétences en comparatif à la première.

Réglage de l’imprimante 3D

Pour l’une ou l’autre des techniques utilisées, vous obtiendrez à la fin une modélisation de l’objet sous le format de fichier STL. Ce dernier est considéré comme le meilleur en impressions tridimensionnelles. Une fois ouvert, il vous permet de visualiser les différentes caractéristiques de l’objet comme sa taille, sa forme et ses couleurs. Vous pourrez ensuite faire les réglages nécessaires.

Avant de débuter, faites correspondre l’objet au plateau chauffant de la machine. Vous pourrez aussi vérifier d’autres paramètres comme la chaleur et la vitesse d’impression. Il vous suffira ensuite de connecter votre imprimante à votre ordinateur via un câble de transfert. Il est également possible d’utiliser une carte SD sur laquelle sera transféré le fichier sous format STL.

Reliez les différents fils de l’imprimante à un secteur pour en finir avec les préparatifs de l’impression 3D.

Débuter l’impression

Une fois les derniers paramètres réglés, le plateau de l’imprimante devrait commencer à chauffer. L’impression 3D de votre objet débutera donc grâce à la tête d’impression de la machine. Plus l’objet à imprimer est grand, plus il prendra du temps. Cependant, s’il est plus petit, le processus est plus court.

Comment choisir son Imprimante 3D ?

Si l’imprimante 3D fait des merveilles, il n’en demeure pas moins une machine. Pour ce, faire acquérir une telle machine nécessite de prendre en compte plusieurs de ses caractéristiques.

Le type d’impression

L’impression 3D est le cœur même de cette machine. Il faudra donc veiller à la qualité de l’impression avant toute acquisition. Il existe deux grandes technologies d’impression en 3D. Nous vous présentons ces deux objectifs afin de mieux orienter votre choix.

La technologie FDM se traduit par un dépôt de matière fondue. On utilise cette technique lorsqu’il s’agit de réaliser un prototypage rapide, des jouets et autres dans les plus brefs délais. Il ne s’agit donc pas de création de matériaux complexes. Il dispose par ailleurs d’un post traitement. Il permet de rendre l’entretien des imprimantes 3D facile. Selon les avis des utilisateurs, c’est la technologie la plus simple à utiliser.

La technologie SLA, quant à elle, se retrouve plus dans les fabriques de bijoux, de prothèses dentaire ou auditive. Elle permet d’utiliser des matières premières de bonnes qualités comme la résine pour donner une meilleure qualité d’impression. C’est pourquoi, les professionnels l’utilisent plus que la technologie FDM qui ne donne pas autant de détails lors de l’impression.

Les types d’imprimantes 3D

Il est à noter qu’il existe deux grandes catégories d’imprimante 3D :

  • Les imprimantes 3D en kit sont des imprimantes fournies en pièces détachés que vous devrez monter vous-même. De ce fait, elle est moins onéreuse en comparatif aux autres modèles.
  • Les imprimantes 3D en caisson se présente sous la forme d’une machine ouverte comportant la technologie de l’impression 3D. Elles sont idéales lorsque les matières premières que vous utilisez ont besoin d’une haute température.

Le plateau d’impression

C’est le support qui accueille l’objet réalisé. Il est à noter que ses dimensions définissent la taille des éléments que vous aurez à imprimer. Vous devez donc choisir judicieusement le type de plateau qui conviendrait réellement à vos activités sur le long terme.

La tête d’impression

C’est également une composante essentielle de l’imprimante où on retrouve le corps de chauffe, la buse de réduction et un système de refroidissement. Elle détermine l’épaisseur des couches successives déposées. Son diamètre conventionnel est de 0,04 cm.

La vitesse d’impression

Il s’agit du temps nécessaire pour matérialiser entièrement un objet en 3D. Elle varie en fonction de l’objet imprimé et est le plus souvent indiqué par les fabricants. Vous pouvez ainsi avoir une vitesse de 48 mm par heure ou encore de 150 mm par heure. Vous pourrez toutefois recueillir l’avis des vendeurs afin de vous faire une idée concrète sur le niveau de vitesse dont vous aurez besoin.

L’extrudeur

Au cours de l’impression 3D, il s’agit de la composante qui pousse ou tire les couches déposées au fur et à mesure. On distingue en premier lieu, le mono-extrudeur qui permet d’imprimer une seule chose à la fois peu importe le volume d’impression. Il y a également le double extrudeur qui cette fois-ci permet de matérialiser en 3D des objets aux formes complexes.

Le prix

Le prix des imprimantes 3D fluctue énormément suivant le niveau de perfectionnement de l’imprimante. Pour acheter une imprimante capable de modéliser des objets en 3D, vous avez le choix entre :

  • Les imprimantes 3D grands publics disponibles à des prix abordables avec une faible qualité d’impression. Vous pouvez acquérir modèles d’entrée de gamme avec 400 euros environ. Leur prix peut cependant s’élever jusqu’à 2000 euros. Tout dépend de la taille des objets que vous souhaitez imprimer.
  • Les imprimantes 3D professionnelles avec une bonne qualité d’impression et un coût assez élevé. On les retrouve en vente à partir de 12.000 euros environ. En matière d’impression, leur technologie de pointe fait de celles-ci des machines haute-définition qui nécessitent un capital de départ assez conséquent.

Quels logiciels utiliser ?

Qu’ils soient gratuits ou payants, il existe une multitude de logiciels à utiliser pour imprimer en 3D. Selon que vous soyez débutant ou professionnel, vous trouverez dans cette liste non-exhaustive le meilleur logiciel adapté pour vous :

Logiciels gratuits

Niveau débutant

On retrouve dans cette catégorie les logiciels comme Cura, PrusaSlicer, MatterControl 2.0, 3DPrinterOS, AstroPrint, 3D Slash, Sculptris qui sont tous utilisables sous Windows, Mac et Linux.

La plupart de ces logiciels sont utilisés pour de la découpe 3D et faciles à utiliser. Ils ont déjà certains programmes et paramètres prédéfinis qui vous faciliteront grandement les choses. On y retrouve toutefois certains logiciels comme le MatterControm 2.0 qui représente véritablement un tout-en-un. Ils vous accompagnent du design à l’impression 3D en toute simplicité.

Niveau professionnel

Si vous êtes plus expérimenté dans le domaine de la modélisation et de la conception 3D nous vous conseillons les logiciels suivants :

  • MeshLab : disponible sous Windows, Mac et Linux, ce logiciel permet de réaliser des modèles 3D avant impression
  • Netfabb : disponible, uniquement, sous Windows, ce logiciel est capable de corriger un modèle 3D en format STL avant impression et de le découper au cours de celle-ci.
  • Blender : c’est le logiciel par excellence pour la modélisation virtuelle en 3D. Sa technique d’impression est assez impressionnante. Il est disponible sous Windows, Linux et Mac.

Logiciels payants

Simplify3D

C’est l’un des meilleurs logiciels d’impressions 3D haute-résolution qui existent. C’est un autre petit bijou tout en un qui vous permet de réaliser une multitude de choses en conception 3D. Il est utilisable sous Windows, Mac et Linux. Cependant, son interface avancée divise l’avis des utilisateurs quant à son utilisation. Il est donc recommandé pour des experts en impression 3D.

Leopoly

C’est également un logiciel de modélisation qui permet de créer une variété de modèles sous format STL et autres. Il est utilisable sous Windows et mac. Bien qu’il soit payant, il existe une version d’essai que vous pouvez utiliser pour vous en faire une idée. Leopoly peut être autant utilisé comme imprimante 3D par des professionnels que par des débutants.

Vous avez aimé ?

TestExpert.fr référence des centaines de produits du quotidien et vous livre ses astuces, conseils et avis. Notre but ? Vous faire gagner du temps sur vos recherches et sur l'achat de produits du quotidien.

Testexpert.fr

TestExpert.fr aide nos lecteurs et les internautes à trouver les meilleurs produits, au meilleur prix. Nos rédacteurs et testeurs font le maximum pour vous proposer des articles de qualité, rédigés sur des bases solides. Nous avons fait le choix de tester une partie des produits dont nous parlons, pour avoir une plus grande légitimité lorsque nous vous recommandons une marque par rapport à une autre. TestExpert.fr ne travaille avec aucune marque, pour rester 100% indépendant. Nous sommes une petite équipe basée en France. Nous pouvons gagner de l’argent (un petit pourcentage) lorsque vous cliquez sur nos liens. Cela n’a aucun impact sur le prix des produits.

Sections principales

Maison

Famille

Jardinage

Bricolage

High Tech