Quel est le meilleur robot tondeuse du moment? Comme tous les robots autonomes, les tondeuses autonomes permettent de gagner du temps, et de vous soulager d’une tâche trop souvent repoussée. Un temps que vous pourrez consacrer à de nouvelles activités.

Economique, programmables, silencieux, ces robots ont de nombreux avantages. TestExpert.fr vous propose, dans son guide d’achat, un test et comparatif complet, réalisé par Lucas, qui répond à toutes vos questions et vous guide tout au long de cette page pour que vous puissiez devenir incollable sur les robots tondeuses.

On parle d’un achat de robot tondeuse comme celui d’un véritable investissement. C’est un peu le même cas pour un robot de piscine ou un robot aspirateur. Des appareils autonomes, qui facilitent notre quotidien, mais qui sont encore coûteux. Faut-il acheter un robot tondeuse? Si oui, quel modèle, pour quelle utilité? Quels sont les principaux critères à prendre en considération avant l’achat d’un robot autonome?

J’ai moi même testé et comparé les meilleurs robots tondeuses, par catégorie (prix, surface de tonte, fonctionnalités, etc). Mon guide d’achat vous permettra de mieux connaitre ce marché et d’affiner votre choix, en fonction de vos besoins. N’hésitez pas à m’écrire pour toute information complémentaire.

Lucas, TestExpert

Mon Top 1 : Le robot tondeuse Gardena Sileno

→ Robot tondeuse au meilleur rapport qualité / prix

GARDENA - 19066-20 - Kit smart SILENO city 500 : Robot tondeuse pour surfaces de tonte jusqu'à...
  • Système SensorCut : Garantit une tonte uniforme et sans traces depuis différentes directions,...
  • Utilisation par tous les temps : Le robot tondeuse tond également sous la pluie et garantit un...
  • EasyPassage : Dirige le robot même dans les passages étroits

Le robot tondeuse Gardena Sileno n’est pas le meilleur en terme de performances, le Husqvarna testé et 2ème de mon comparatif est plus puissant, tond des surfaces plus importantes, mais son prix est très élevé. ici, nous avons le meilleur robot tondeuse, rapport qualité / prix. Pour la majorité des jardins et pour une utilisation classique, il est super.

Robot tondeuse Gardena Sileno : test et avis

Visuel

Sans parler de la pratique (nous y reviendrons juste en dessous), il est indispensable de vérifier l’ergonomie et la qualité générale de votre robot tondeuse. Premier point positif, le Gardena Sileno est fourni avec sa station d’accueil, 150m de cable périphérique, des crochets, et un manuel en français. Dès réception, pas besoin d’aller acheter des accessoires complémentaires, vous pourrez l’utiliser de suite, après lecture de la notice. Côté qualité de finition et matériaux, on a 3 lames de rechanges, de bonne qualité, et un appareil majoritairement en plastique, très rigide, résistant aussi bien aux fortes températures qu’aux pluies d’hiver. Les roues crantées ont été fabriquées pour passer presque partout, même avec une pente de 25%. Pour un milieu de gamme, c’est très bien.

En pratique

Si vous n’avez jamais eu de robot tondeuse, vous stressez peut-être à l’idée de devoir installer le câble périphérique. Pas de panique, cette manipulation prend moins d’une journée, et sera réalisée à l’aide des crochets fournis. Dans le meilleur des mondes, je vous conseille d’enterrer vos câbles (10 cm de profondeur), mais sinon, une installation au ras du sol fonctionne très bien.

Notre version du robot tondeuse Gardena Sileno possède un petit « modem », a raccorder à votre wifi (ou par ethernet). L’application Smart System Gardena vous permettra par la suite de configurer votre robot tondeuse, avec de multiples fonctionnalités : horaires, zones de tonte, etc. Je vous conseille d’avoir un modèle piloté par smartphone ou tablette, c’est extrêmement pratique, beaucoup plus que les modes manuels. Une fois que tout est configuré, que vous avez installé sa station d’accueil, ses câbles, et que l’application est paramétrée, le robot tondeuse peut commencer son travail.
Ne vous inquiétez pas, il fonctionne toujours de manière aléatoire, c’est à dire qu’il ne tondra pas en ligne droite, comme vous auriez pu le faire. Le Gardena Sileno dispose de trois petites lames, installées sous un disque rotatif. La hauteur de coupe est réglable entre 20 et 50mm, et la détection des obstacles fonctionnent très bien (en complément de votre zone de câblage périphérique).

Le robot tondeuse est conçu pour garder la hauteur de votre pelouse toujours égale. Ne vous étonnez donc pas s’il tond tous les 2 jours. L’objectif n’est pas de laisser votre pelouse grandir de plusieurs centimètres entre chaque tonte. On parle beaucoup du niveau sonore des robots tondeuses, majoritairement en bien. La Gardena Sileno fait très peu de bruit, et pourra fonctionner le jour comme la nuit sans aucun problème (sauf si vos voisins laissent les fenêtres ouvertes). J’ai été très surpris par sa capacité tout terrain, pour un milieu de gamme, la tondeuse autonome passe partout, même si votre jardin n’est pas rectiligne et plat (comme trop souvent dans les vidéos de présentations).

Caractéristiques

  • Surface de tonte : 500 m²
  • Autonomie : environ 1h
  • Pente maximale : 25%
  • Niveau sonore : 58 dB
  • Guidage : par câble périphérique
  • Système de sécurité et antivol : oui
  • Programmable : oui

Mon avis

Le marché des robots tondeuses est en plein évolution, et les prix baissent petit à petit. Pour un budget d’environ 1 000€, vous êtes dans la catégorie milieu de gamme, généralement suffisant pour la majorité d’entre nous. Mon avis sur ce robot tondeuse Gardena Sileno est très positif. Que ce soit sur son installation, ses réglages (avec mon smartphone) ou sur son utilisation au quotidien, c’est une excellente tondeuse autonome de milieu de gamme.

Conçue pour tondre très régulièrement jusqu’à 500m² de pelouse, sur un niveau de coupe compris entre 20 et 50mm (largement suffisant), la Gardena impressionne sur sa simplicité de fonctionnement et d’utilisation. Le plus important est de bien délimiter les contours de votre jardin, avec le câble périphérique. Si toutefois le câble venait à se couper, ou s’il était inactif, le robot tondeuse s’arrêterait. Il ne peut pas continuer sa route s’il dépasse son câble.

Pour des terrains en deux parties, ce qui pourrait vous concerner, il est possible de programmer des zones de tonte, directement sur l’application, grâce à son câble de guidage. Je vous conseille vraiment de lire la notice pour être sûr de maîtriser au mieux ce robot, qui a des fonctionnalités très intéressantes.

Côté sécurité et entretien, il possède un système de blocage par code PIN (si quelqu’un voulait vous le voler la nuit). Lorsqu’il est en marche, s’il touche un objet, il va automatiquement faire demi tour, et ne pourra pas heurter vos enfants par exemple. De la même manière, si vous le levez lorsqu’il est en marche, ses lames vous automatiquement se stopper. Une sécurité en plus qui rassure.

Il est fabriqué pour résister parfaitement à l’eau. Vous pourrez d’ailleurs le laver au jet. Par contre, quand il pleut, le terrain devient gras et la pelouse colle aux lames. Essayez de le désactiver si vous voyez qu’il pleut trop.

En résumé, je ne peux qu’être séduit par ce robot tondeuse Gardena Sileno, modèle de belle qualité pour son prix.

>

Les points positifs de ce robot tondeuse Gardena Sileno

  • Facile à installer, programmer et utiliser
  • Très bonne qualité de matériaux, parfait pour une tonte régulière
  • Utilisation simple, par smartphone / tablette
?

Les points négatifs de ce robot tondeuse Gardena Sileno

  • Pour le moment, je ne lui trouve aucun défaut

Mon Top 2 : Le robot tondeuse Husqvarna Automower 430x

→ La plus performante, modèle haut de gamme

Husqvarna Automower 430 x | Robot Tondeuse I Gazon automatique | Surfaces Jusqu'à 3200 M² I Pente...
  • Tond jusqu'à 3200m2 en 1 Zone
  • Navigation assistée par GPS
  • Gère des pentes jusqu'à 45% et tond sous la pluie

Remplaçant de l’Automower 330X, le 430X est pour moi le meilleur robot tondeuse que j’ai testé. Pourquoi n’est-il pas premier de mon comparatif? Son prix sera un gros frein à l’achat, pour bon nombre d’entre vous. Mais vaut-il le prix demandé par Husqvarna? Sans trahir de secret, la réponse est oui. Véritable tank, le robot tondeuse Husqvarna 430X passe partout, et peut tondre plus de 3 000 m² de terrain (impressionnant). Je vous propose de le découvrir plus en détail.

Robot tondeuse Husqvarna Automower 430x : test et avis

Visuel

Le robot tondeuse Husqvarna 430X peut surprendre au premier abord par ses dimensions et son poids. On a l’impression d’avoir, comme je l’ai dis, un petit tank dans le jardin. Un visuel qui correspond parfaitement à ses performances hors normes (et à son prix également). Massif, très très robuste et doté de capteurs anti-collisions, le robot est presque essentiellement composé de plastiques (très rigides). Livrée avec sa base, sa bobine de câble périphérique, et une notice, ne vous étonnez pas de recevoir un (très) gros colis chez vous.

En pratique

Il me serait pas exagéré de dire que ce modèle Husqvarna 430X est la Rolls des robots tondeuses, même si visuellement elle ressemble plus à un Hummer. Comme pour les autres robots, malgré ses fonctionnalités, vous devrez délimiter les zones de tonte de votre terrain avec du câble périphérique. C’est un peu long, surtout si vous avez acheté ce robot tondeuse pour un terrain de plus de 3 000 m²… Je vous conseille de l’enterrer, si possible, même si vous en aurez pour plusieurs jours (on n’a rien sans rien). A noter, pas besoin de câble de guidage, il reconnaîtra sa station d’accueil comme un grand.

Beaucoup me parlent de la fonction GPS de l’appareil. Ne vous y trompez pas, cette fonction est géniale mais ne remplace absolument pas la pause du câble. Elle sert à informer votre robot tondeuse des zones dans lequel il est déjà passé. L’objectif? Contrairement à la majorité des autres, qui fonctionnent de manière 100% aléatoire, le Husqvarna 430X mémorise les endroits où il a déjà tondu, pour gagner du temps, et éviter une surconsommation d’énergie. Pour une surface de plus de 3 000 m², c’est essentiel!

Pour la programmation et le fonctionnement global de l’appareil, vous aurez deux solutions : directement sur le panneau de navigation (situé sous un cache, sur le dos de l’appareil) ou via une connexion avec votre smartphone. Personnellement, je préfère largement la gestion, plus rapide et simple via mon smartphone. Vous pouvez tout régler, tout paramétrer (horaires, programmations, hauteur de tonte, délimitation de certaines zones, etc). Une vraie machine de course (en moins rapide).

En performance pure, cette tondeuse autonome est largement au dessus des autres modèles testés. Accès à toutes les parties peu praticables du jardin, gestion des zones déjà tondues, silencieuse, et dotée d’une excellent autonomie, elle est ultra complète.
Même pour l’entretien du robot tondeuse husqvarna, la marque a beaucoup évolué, si on compare avec l’ancien modèle (330X) et propose un changement simple des batteries et des lames.

Caractéristiques

  • Surface de tonte : 3 200 m²
  • Autonomie : environ 1h20
  • Pente maximale : 45%
  • Niveau sonore : 60 dB
  • Guidage : par GPS
  • Système de sécurité et antivol : oui
  • Programmable : oui

Mon avis

Malgré son prix, qui peut faire un peu peur, ce robot tondeuse Husqvarna 430X a été spécialement conçu pour celles et ceux qui ne veulent plus tondre leur grand jardin. La majorité des modèles pemet une tonte sur une superficie de 300 à 1000m², ce qui est déjà pas mal. Ici, le modèle permet d’aller jusqu’à 3 200m². Un énorme gain de temps, mais aussi une consommation d’énergie moindre, comparé à un tracteur par exemple.

Je pense que tous les utilisateurs du 430X ont eu le même sentiment que moi : un énorme jouet pour les adultes, facile à programmer mais qui possède tellement de fonctions qu’il nécessite un petit temps d’adaptation avant de totalement le maîtriser. Du temps, il vous en faudra, surtout pour délimiter votre terrain. Ce n’est jamais une partie de plaisir, surtout pour plus de 3 000 m², mais ça reste obligatoire pour pouvoir utiliser votre tondeuse autonome. Petit conseil : prenez le temps de bien délimiter vos massifs et arbres, quitte à y passer plusieurs jours. Normalement, vous n’aurez à le faire qu’une seule fois. Après, le robot tondeuse s’occupera du reste, et vous pourrez faire totalement autre chose. Important également, faites attention, pour une grande superficie de terrain, à l’emplacement de votre station d’accueil. Si votre terrain possède une ou plusieurs prises électriques (pour des éclairages extérieurs par exemple), essayez de raccorder la station à l’une de ces prises pour qu’elle soit dans le coeur de votre terrain, et non pas dans un recoin.

Les gros avantages de ce robot tondeuse Husqvarna 430X par rapport à la concurrence? Un système de guidage GPS, qui lui fera économiser beaucoup de temps et d’énergie, un moteur puissant mais silencieux, pour un appareil qui passe partout, même dans les endroits où vous n’auriez pas pu passer avec votre tondeuse.

Son principal défaut? Un prix très élevé, qui ne vous empêchera pas de devoir régulièrement couper les bordures, sur lesquels aucun robot actuel ne pourra passer.

>

Les points positifs de ce robot tondeuse Husqvarna 430x

  • Une capacité de coupe sur une superficie de plus de 3 000m²
  • Une aide par GPS, pour ne pas repasser sur les zones déjà tondues
  • Un robot tondeuse ultra solide et performant
?

Les points négatifs de ce robot tondeuse Husqvarna 430x

  • Son prix très élevé

Mon Top 3 : Le robot tondeuse McCulloch R600

→ Robot tondeuse moins chère, plus accessible financièrement

McCulloch ROB R600 Robot Tondeuse Électrique sans fil Roues Motrices Coupe 17 cm
  • Convient pour les surfaces de 600 m²
  • Possède une batterie lithium-ion
  • Fonction démarrage avec télécommande

Vous recherchez un robot tondeuse pas cher? Quand je dis pas cher, je veux surtout dire « moins cher que la concurrence ». Pour un peu plus de 600€ actuellement (dépend des réductions), le robot tondeuse McCulloch R600 a de grandes similitudes avec le Gardena Sileno, ce qui prouve la qualité et le niveau de fonctionnalités de l’appareil.

Robot tondeuse McCulloch R600 : test et avis

Visuel

Tous les robots tondeuses ne se ressemblent pas. Il n’y a qu’à prendre le Husqvarna 430X et la concurrence pour s’en apercevoir. Mais Le McCulloch ressemble, je trouve, au Gardena Sileno, avec une petite touche du Husqvarna concernant son capot et son panneau de commande. Chose inabituelle, cette tondeuse autonome à un petit nom, vous pouvez l’appeler ROB :). Livré avec sa station d’accueil, son câble périphérique, une notice, des lames de rechange et des crochets, ROB est sympa visuellement, et comme ses concurrents, il utilise des matériaux (plastiques) robustes. Un excellent point pour cette marque qui était, pour moi, jusqu’alors inconnue.

En pratique

Première chose importante à savoir, j’ai testé le robot tondeuse McCulloch R600, qui, comme son nom l’indique, peut tondre une surface de 600m² environ. Mais vous avez également la possibilité d’acheter le R1000, pour 1 000m² comme vous l’aurez deviné.

Deuxième chose à savoir sur ROB, c’est qu’il fonctionne lui aussi par câble périphérique. Comme pour la concurrence, il est impossible de le laisser sans ses câbles. Il faudra donc, dans un premier temps, enterrer ou placer contre le sol les câbles, pour détourer la zone de tonte du robot tondeuse. C’est un peu fastidieux, mais c’est obligatoire. Je recommande toujours d’enterrer les câbles, c’est plus long mais plus sécurisant. Si vous tendez mal les câbles, le robot pourra le couper, et donc arrêter de fonctionner.

Une fois les câbles installés, ainsi que sa station d’accueil, qui lui permettra de se recharger, vous pouvez passer aux réglages de l’appareils. Pour programmer correctement ROB, il faut utiliser le panneau de commande, sur son dos. Ouvrez le cache, puis, grâce à son large écran LCD, vous pourrez facilement régler ses horaires de tontes, la durée d’utilisation, ne le programmer que sur certaines plages horaires, etc.
McCulloch a mis l’accent sur la sécurité, et propose 3 fonctions très intéressantes, et qu’on retrouve sur les concurrents milieu / haut de gamme.
Premièrement, le robot tondeuse possède un capteur de soulèvement. Sa lame s’arrête immédiatement et il se met à sonner. Pratique pour nos enfants, mais également contre les vols.
Ensuite, par simple pression sur son bouton STOP, ROB s’arrête. En cas d’urgence, on ne sait jamais.
Enfin, ROB fonctionne grâce à un code PIN. Impossible de le faire fonctionner si vous ne possédez pas le code.

Caractéristiques

  • Surface de tonte : 600 m²
  • Autonomie : environ 1h
  • Pente maximale : 25%
  • Niveau sonore : 58 dB
  • Guidage : par câble périphérique
  • Système de sécurité et antivol : oui
  • Programmable : oui

Mon avis

Si vous souhaitez acheter un robot tondeuse pas cher (en tout cas moins cher que ses principaux concurrents), possédant toutes les fonctionnalités d’un robot milieu / haut de gamme, et disponible en deux versions (600 et 1000m²), ce McCulloch a tout d’une excellente tondeuse autonome.

ROB (oui je m’y suis attaché), fait parfaitement son travail, à partir du moment où les câbles périphériques ont été correctement posés. j’insiste sur ce point, car de nombreuses personnes ne les tendent pas assez, et le robot fini par les couper. N’hésitez pas à les enterrer si vous avez le temps et la motivation pour le faire.

On peut régler sa hauteur de coupe entre 20 et 50 mm, ce qui est largement suffisant, le robot s’attelant quotidiennement ou presque à maintenir la hauteur du gazon toujours au même niveau. Il fonctionnera jour et nuit, si vous lui demander, pour vous garantir une pelouse toujours impeccable. Par rapport à Husqvarna et Gardena, le niveau sonore de l’appareil est à peu près le même, et ne gêne en rien son utilisation le soir ou la nuit. En terme de performances également, il rivalise avec le Gardena Sileno, et passera dans tous les petits recoins, même avec une pente de 25%. Attention toutefois aux terrains gorgés d’eau, il n’aime pas ça du tout.

Comme tous les appareils, il a quelques points faibles. Pour moi, le principal restant le fait de ne pas pouvoir l’utiliser avec mon smartphone. Ce type de robot tondeuse se revendique « nouvelles technologies », je trouve dommage de ne pas pouvoir le programmer via une application.
Second point à prendre en compte, c’est lors de sa première tonte, ou si vous ne l’utilisez pas pendant plusieurs semaines. Son rôle n’est pas de défricher un terrain. Si l’herbe est trop haute, il peinera à la couper. Il faudra donc tondre une fois normalement avant de le lancer dans le grand bain.

>

Les points positifs de ce robot tondeuse McCulloch

  • blabla
  • blabla
  • blabla
?

Les points négatifs de ce robot tondeuse McCulloch

  • Pas de pilotage via smartphone / tablette
  • Ne coupe pas si l’herbe est trop haute (tondre avant de le mettre en marche la première fois)

Les principaux critères pour choisir votre robot tondeuse

.

Dimensions du jardin

Tous les robots ne sont pas capables de couvrir la même superficie. Choisir un modèle qui correspond à la superficie de votre terrain est donc le premier critère indispensable à prendre en considération. De la même manière, vous n’aurez pas besoin d’acheter un robot tondeuse capable de tondre 3000m² si votre jardin ne fait que 200m².

f

Gestion des zones

Votre terrain ne comporte que de la pelouse? Bien au contraire, il comporte de nombreux arbres et massifs fleuris? Votre robot tondeuse doit être capable de gérer ses zones. Idem lorsqu’il s’agit d’un terrain en forte pente, ou bosselé. Tous les modèles ne passeront pas aux même endroits, en fonction de leurs roues, de leur puissance et de leur programmation.

r

Sécurité

Quand je parle de sécurité, c’est aussi bien pour éviter que le robot tondeuse ne heurte quelqu’un, ou qu’il soit un danger, pour un enfant, avec sa lame par exemple. A tout obstacle, il s’arrête et le contourne. Si vous le soulevez, la lame s’arrête. Mais la sécurité concerne aussi le vol. Si vous programmer votre tondeuse autonome la nuit, la majorité des modèles proposent un système de code pin, et de géolocalisation pour éviter tout vol.

Autonomie du robot

Comme pour tout appareil autonome, la durée de vie de la batterie est un critère primordial lors de l’achat de votre robot. L’autonomie d’une tondeuse autonome peut varier entre 40 et plus de 130 minutes. Le modèle revient à sa station de charge lorsqu’il a besoin d’être rechargé. Généralement, l’autonomie est en corrélation avec sa capacité de tonte (en m²).

Connectivité

Qui dit tondeuse autonome dit contrôle à distance. Piloté par smartphone ou tablette, le robot tondeuse répond à vos moindres besoins et peut, en fonction des modèles et des marques, se programmer, effectuer des cycles de tonte précis, rapporter des informations sur le niveau de tonte, l’état du terrain, ect.

t

Entretien

Comme pour tout objet connecté, l’entretien est un critère essentiel pour la longévité de l’appareil. Certaines tondeuses autonomes sont plus faciles à nettoyer et entretenir que d’autres. Pensez à vérifier que la marque propose également des pièces de rechange, si toutefois votre robot avait un soucis quelconque au bout de plusieurs années. Husqvarna ou encore Gardena sont à privilégier dans ce cas là.

Comment fonctionne un robot tondeuse ?

Le robot tondeuse est un appareil autonome, qui lui permet de tondre la pelouse sans présence humaine. Pour délimiter l’espace de tonte, les marques proposent deux systèmes : une délimitation par câble périphérique, ou par capteur.

Les premiers modèles sortis sur le marché étaient filaires. Aujourd’hui, les nouveaux modèles sont tous sans fil, et fonctionnent par batterie, beaucoup plus pratique à utiliser. Pour le faire fonctionner, il suffit de posséder un smartphone ou une tablette, et de télécharger l’application du constructeur. Vous aurez accès à de nombreux réglages pour paramétrer l’appareil. Un fonctionnement ultra simple qui en fait l’une de ses principales forces. La majorité des robots tondeuses ne ramassent par l’herbe coupée. Celle-ci est laissé, après la coupe, dans votre jardin. Mais grâce à un système de coupe ultra fin, qu’on appelle le mulching, l’herbe sera déposée entre les brins de pelouse restants, et se transformera en un engrais naturel.

Je vous laisse regarder une vidéo de présentation de la gamme Automower, de la marque Husqvarna, avec un robot tondeuse à câble périphérique. Son fonctionnement est parfaitement expliqué dans cette vidéo.

Quels sont les principaux avantages d’un robot tondeuse ?

Les robots tondeuses ont énormément d’avantages et très peu d’inconvénients. Si on parle de suite du principal inconvénient, il s’agit du prix. Mais quand on pense à tous ses avantages, et si on a le budget minimum pour pouvoir acheter un robot tondeuse de qualité (comptez au minimum 600€), alors pourquoi ne pas se laisser tenter? Découvrez les principaux avantages de ces tondeuses autonomes.

Sans le moindre effort

La principale satisfaction suite à l’achat d’u robot tondeuse, c’est de pouvoir regarder la tv, faire la sieste, profiter du soleil ou boire un petit jus de fruit pendant que le robot travaille pour vous. Les personnes qui apprécient tondre tous les 4 jours sont assez rares. Tous les autres devraient donc apprécier cette simplicité. En fonction de votre terrain, tondre sa pelouse s’avère parfois difficile et fatiguant, même si les tondeuses manuelles sont de plus en plus qualitatives. Un avantage qui vous ferait vite oublier son prix? Dans mon cas, la réponse est oui. SI vous possédez des petits arbustes ou des petits massifs, je vous conseille de finaliser vos tailles avec un sécateur électrique, que nous venons tout juste de tester.

Un gain de temps

Le second avantage rejoint le premier. Pendant que votre robot tondeuse vous évite tout effort, vous pouvez faire autre chose. Vous pouvez même programmer l’appareil pendant que vous êtes au travail par exemple (sur certains modèles). Fini les soirs ou les week end passés à tondre sa pelouse.

Une tonte toujours parfaite

On a tendance à repousser la tonte de sa pelouse. Le robot tondeuse, lui, ne laissera rien passer. Il a pour but de maintenir la hauteur de coupe de votre pelouse toujours au même niveau. Une tonte régulière, pour un niveau de coupe qui l’est tout autant. Idéal quand vous partez en vacances par exemple.

Une meilleure qualité de pelouse / d’herbe

Comme je le disais précédemment, et comme vous pouvez le voir ci-dessus, dans la vidéo explicative, le fait de tondre de manière régulière, sans laisser de long cycles de pousses, va permettre à votre pelouse de mieux se développer, à l’inverse de la mousse par exemple. Autre avantage, les brins d’herbe coupés finement serviront comme engrais naturel, idéal pour avoir une belle pelouse, toute l’année.

L’installation de votre robot tondeuse

Avant toute chose, vérifier que votre colis comporte tous les éléments indispensables au bon fonctionnement de votre robot tondeuse. Ensuite, votre principale préoccupation sera d’une part, installer la station de recharge de votre robot tondeuse, puis d’installer le fil périphérique, ou les bornes de délimitation de terrain.

L’installation de la station de recharge

Cette station joue un rôle central dans le fonctionnement de votre robot tondeuse. Elle dois être placée de manière à toujours être accessible par votre tondeuse autonome. Pour être sûr(e) de placer au bon endroit votre station, il faut prendre en compte les points ci-dessous:

  1. La station doit être accessible, si possible à une distance identique ou presque du périmètre d’action de votre tondeuse.
  2. Elle ne doit pas être entourée de massifs fleuries ou d’arbres, pour faciliter les manoeuvres de votre tondeuse autonome.
  3. Elle ne doit pas être installée en plein soleil, ou dans un zone marécageuse, qui risquerait de l’endommager elle et le robot tondeuse.
  4. Enfin, elle doit être proche d’une prise électrique. Pour pouvoir l’utiliser et recharger votre tondeuse autonome, c’est essentiel.

Délimiter votre terrain

Ensuite, et avant de pouvoir commencer à utiliser votre robot tondeuse, il faut délimiter votre terrain, soit par un fil périphérique, soit grâce à des bornes. La majorité des modèles présents sur le marché fonctionne avec le système de fil, qui reste plus contraignant que les bornes. Ce câble périphérique permet de limiter l’espace de tonte de votre robot. Il ne pourra jamais dépasser une zone qui lui est interdite. C’est très efficace, mais nécessite quelques préparatifs, surtout si votre terrain est grand et possède de nombreux arbres et massifs. Vous aurez deux solutions : placer le câble périphérique tout autour de votre terrain, à ras de terre, ou enterrer le câble, à 10 cm de profondeur environ. La seconde solution est de loin la meilleure, mais nécessite un gros travail de votre part, ou l’appel à un professionnel.

Dans la même lignée, vous aurez également besoin d’un câble guide, sur certains modèles, qui lui servira à guider le robot tondeuse jusqu’à sa station de recharge.
On me pose la question, souvent à juste titre, de l’espace laissé entre les câble et les massifs ou les arbres. Essayez de laisser entre 20 et 30 cm pour que le robot ne vienne pas s’encastrer dans le massif (même s’il est prévu pour résister aux chocs). Vous pouvez par exemple prévoir d’utiliser un rotofil pour faire les finitions autours des arbres et des massifs.

Quelles sont les meilleures marques de robots tondeuses ?

comparatif robot tondeuse

Comme souvent, il n’y a pas une marque, mais quelques unes qui proposent d’excellentes performances, sur des modèles robustes, bien équipés, et facile à utiliser. La première marque qui me vient à l’esprit est bien sûr Husqvarna, qui propose depuis de nombreuses années des robots tondeuses. Elle a largement contribué à faire évoluer ce type d’appareil, et reste l’une des références du marché. De nouveaux modèles sortent très régulièrement, en proposant toujours des innovations, qui nous rendent la vie plus facile.

D’autres marques, comme Gardena, Bosch, Viking, Honda et même McCulloch propose également des tondeuses autonomes de grande qualité. Mais plus que la marque, il faut également regarder le modèle, car tous n’auront pas les mêmes fonctionnalités ni la même qualité, qu’ils soient d’entrée de gamme, milieu ou haut de gamme. Ayez toujours à l’esprit qu’un bon modèle est avant tout un appareil qui vous convient. Vous n’avez pas besoin d’acheter un
robot tondeuse à 3 000€ pour un jardin de 200m². Adaptez votre recherche à votre budget mais également à vos réels besoins.

Comment entretenir efficacement votre robot tondeuse ?

Comme pour une tondeuse traditionnelle, le modèle autonome doit lui aussi être entretenu régulièrement. Je rappelle d’ailleurs qu’un entretien régulier reste beaucoup plus efficace qu’un gros entretien, mais de temps à autre. La meilleure façon de pérenniser son robot tondeuse étant de le nettoyer et le vérifier régulièrement (toutes les semaines en période estivale). Découvrez les principaux points d’entretien à vérifier après utilisation.

Le châssis et la lame

Après chaque tonte, vous remarquerez certainement que de l’herbe a pu se coller sous le châssis de votre robot tondeuse, ou entre certaines parties de l’appareil, comme les roues. Enlevez-là dès que possible pour éviter tout bourrage et pour permettre à votre appareil de fonctionner convenablement. C’est particulièrement le cas lorsque la tondeuse autonome est utilisée par temps de pluie. Il faut également penser à vérifier la ou les lames, qui doivent restées aiguisées pour pouvoir être utilisées à 100%. Attention à prendre toutes les précautions nécessaires avant de toucher les lames!

La batterie

Indispensable au fonctionnement de votre tondeuse autonome, la batterie a une durée de vie plus ou moins importante selon la marque, le modèle, mais également l’utilisation que vous en ferez. Par exemple, en plein été, il est conseillé de la laisser à l’ombre, pour éviter que les fortes chaleurs n’endommagent la batterie. Des petits abris existent et permettent d’éviter tout risque. En hiver également, je vous conseille de rentrer votre robot tondeuse et le placer dans un abri fermé. La batterie n’aime ni le chaud, ni le froid. Si vous suivez ces règles simples, vous augmenterez la durée de vie de l’appareil.

Mon récap’ sur le test des meilleurs robots tondeuse

La première place de mon comparatif revient à un robot tondeuse milieu de gamme, le Gardena Sileno, qui devrait convenir à la majorité d’entre vous, et qui possède toutes les fonctionnalités nécessaires pour tondre efficacement et simplement votre gazon. La possibilité de la commander à distance, avec mon smartphone, ainsi que son prix, sont deux éléments qui ont fait la différence pour moi.

En seconde position de ce comparatif, le robot tondeuse husqvarna 430X est un véritable monstre, dans le bon sens du terme. C’est le meilleur robot tondeuse que j’ai testé, point de vue performances. Assistance GPS, superficie de tonte de plus de 3 000 m², grande autonomie, autant de qualités qui font de cette tondeuse une machine exceptionnelle. Malheureusement, son prix ne lui permet pas d’atteindre la première place.

Enfin, le robot tondeuse McCulloch appelé ROB termine ce comparatif à la troisième place. C’est un modèle similaire au Gardena Sileno, point de vue performances. Il doit être programmé manuellement, ce qui le différencie du Gardena. Pour le reste, son principal avantage reste son prix, très compétitif par rapport aux grandes marques comme Husqvarna ou Gardena.

En récap’: mes 3 robots tondeuses favoris

Avis du testeur
Mise à jour
Catégorie testée
Robot tondeuse
Mon avis
51star1star1star1star1star